Artiste

Johan Cote

Mon travail questionne la relation entre l’humain et le non-humain avec pour médium principal le vivant et ce qu’il peut produire. A la manière d’un chasseur-cueilleur, je prélève, confronte, transforme les matériaux récoltés dans la ville. Ainsi, l’artificiel et le naturel se mêlent, interagissent et se transforment. Ils deviennent alors hybrides, nature dénaturée. Autant qu’une expérimentation plastique et biologique, ce sont des questions de survie, de cohabitation et de mutation, à partir de gestes premiers, qui sont au cœur de mes différents travaux. Que reste-t-il de ces choses que nous qualifions de «naturel» ? Comment vivons-nous avec elles et comment vivent-elles avec nous ? 

Retour à la liste

De la même galerie